"De même que l'Europe n'est pas la seule affaire des Européens, l'Islam n'est pas la chose exclusive des musulmans".

Accueil du site - Imprimer

Infos sur la grève de la faim

Source : http://grevedelafaim.blogspot.com/
Voici les trois nouvelles à cette heure, dans l’ordre :
1) Une délégation de l’ambassade de Grande-Bretagne, composée de Phil Batson (deputy head of mission) et Marie-Claire Joyce (head of commercial and press affairs section), a rendu visite aux grévistes, jeudi 20 octobre 2005, à 10 heures. Les deux diplomates ont pris connaissance des motivations de la grève de la faim, et des trois revendications : à savoir la liberté d’association, la liberté d’expression et l’amnistie générale. Ils se sont notamment enquis de l’état de santé des sept grévistes, surtout que ces derniers n’ont pas eu droit à la visite des médecins, la veille. M. Batson et Mme Joyce ont insisté à voir les conditions dans lesquelles vivent les grévistes ; ils ont visité les trois-pièces exigües du bureau de Me Ayachi Hammami, et ont déclaré qu’ils allaient suivre de près toute cette affaire après avoir écouté le récit des développements de la première journée de grève.
2) Levée de l’état de siège : les grévistes ne sont plus sous embargo, les forces de l’ordre sont parties, et l’accès au local est libre désormais.
3) Un comité médical vient d’être officiellement formé. Il est constitué des medecins : Khalil Zouia, Tahar El Mestiri, Fethi Touzri, Abdelmagid Msallemi, Ahlem Belhaj et Sami.

Source : Association du Manifeste des libertés
Un membre de l’ambassade des Etats-Unis est venu officiellement rendre visite aux grévistes de la faim. Son pays assurant la présidence de l’UE, l’ambassadeur de Grande-Bretagne est intervenu au nom de l’UE. A la suite de son intervention, les cordons de police ont été levés et on peut rendre visite aux grévistes. A notre connaissance connaissance, la France en tant que telle n’a fait aucun geste officiel.