"De même que l'Europe n'est pas la seule affaire des Européens, l'Islam n'est pas la chose exclusive des musulmans".

Accueil du site - Imprimer

Persévérance

par A.M.L
Association du Manifeste des Libertés

Selon un sondage récent, plus de 53 % des Français se sont exprimés contre la publication des caricatures danoises. Une manière de dénoncer leur caractère raciste ?

Cela peut signifier tout autre chose : qu’ils considèrent les « musulmans » comme des êtres barbares et menaçants, qu’il ne faut surtout pas provoquer sous peine d’explosion : « Regardez les banlieues en novembre. Protégeons-nous ! Prudence ! » Une prudence qui ne s’embarrasserait pas, éventuellement, de faire ce qu’il faut pour se protéger. Une prudence oublieuse, par exemple, du soutien des gens d’origine musulmane lors de la mobilisation pour la libération de la journaliste Florence Aubenas.

Restituons la réalité de l’enjeu : non pas l’outrecuidance d’une liberté d’expression sûre d’elle-même, mais le manque profond de liberté d’expression et de pensée dans un certain nombre de pays où la vie politique est écrasée par des pouvoirs dictatoriaux et par l’islamisation de la société. Suffit-il de dire qu’il ne faut pas « offenser les masses » pour faire avancer la paix, le dialogue des cultures, la tolérance, le respect, la raison ? Qui ne souscrirait à de telles valeurs, si précieuses par mauvais temps de racisme, de dignité bafouée, d’injustice, d’occupations étrangères ? Mais cela ne suffit pas : il faut donner la parole - une parole politique - à ceux, nombreux, que désespèrent les vociférations organisées et les cris de haine, qui savent à quel point l’invocation du sacré a une fonction politique. Une parole non pas ponctuelle, à l’occasion d’une affaire comme celle des caricatures, mais une parole dans la durée, persévérante, hors des scoops médiatiques mettant en scène des « Arabes écrasés d’humiliations » face à des « Blancs ivres de liberté d’expression ». Cette parole, trop souvent, l’Occident l’ignore.


-  Texte paru dans « Charlie-Hebdo », 15 février 2006