"De même que l'Europe n'est pas la seule affaire des Européens, l'Islam n'est pas la chose exclusive des musulmans".

Accueil du site - Imprimer

Cycle de conférences au centre Georges-Pompidou "Malaise dans la démocratie"

Cycle "Malaise dans la démocratie"
Conférences, débats, rencontres au Centre Georges-Pompidou

"Sujet du politique, sujet de l’inconscient ; la démocratie au risque des identités" par Fethi Benslama, psychanalyste

« Il n’était pas dans mon programme ni dans celui de toute ma génération de nous intéresser à l’islam. C’est parce que l’islam a commencé à s’occuper de nous que j’ai décidé de m’occuper de lui ».
Ces quelques lignes par lesquelles débute « la Psychanalyse à l’épreuve de l’islam », éclairent bien les sources de l’engagement de Fethi Benslama. Il va le prolonger sur un plan directement politique en signant le « Manifeste des libertés » - un engagement qu’il radicalisera dans sa « Déclaration d’insoumission à l’usage des musulmans et de ceux qui ne les sont pas ». L’islamisme lui apparaît comme le symptôme le plus visible d’une crise de l’islam ; comme tout extrémisme, il devient un péril majeur pour le devenir démocratique en s’enracinant dans « un désespoir de masse ». C’est pourquoi la crise de l’islam n’est évidemment pas sans lien avec la crise de la démocratie ou, plutôt, la résolution de cette crise n’est pas séparable de la capacité de la démocratie d’être fidèle aux principes qui fondent l’espérance dont elle est porteuse.

Jeudi 19 octobre 2006, 19h30, Petite salle
Entrée libre dans la mesure des places disponibles
Information : Christine Borlon, 01 44 78 46 52
mail : cbolron@centrepompidou.fr