"De même que l'Europe n'est pas la seule affaire des Européens, l'Islam n'est pas la chose exclusive des musulmans".

Accueil du site - Imprimer

Interdiction de sortie du territoire marocain pour Ibtissame Lachgar et Zineb el-Rhazoui

Interdiction de sortie du territoire marocain pour Ibtissame Lachgar et Zineb el-Rhazoui,
membres du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI),
initiatrices du rassemblement des “dé-jeûneurs” de Mohammedia (13 septembre 2009)

Ibtissame Lachgar, psychologue marocaine de 34 ans et co-fondatrice du MALI, a été arrêtée ce matin jeudi 15 octobre par la police des frontières de l’aéroport Mohammed-V, à Casablanca. Elle a été empêchée de quitter le territoire alors qu’elle tentait de prendre l’avion de 8 heurs du matin en direction de Paris, où elle devait assister à une rencontre-débat sur la liberté de conscience et de culte, organisée lundi 19 octobre par l’Association du Manifeste des libertés. Elle a été conduite à la Préfecture de police de Casablanca, où la Police judiciaire de Mohammedia est venue la chercher. Elle a été débarquée de la fourgonnette de police, et relâchée sur le chemin de Mohammedia.
Entre-temps, l’avocat des jeunes du MALI, maître Abderrahim Jamaï, a contacté le procureur du roi, qui lui a confirmé qu’il y avait une interdiction de sortie du territoire pour Ibtissame Lachgar et Zineb el-Rhazoui (qui devait également se rendre à Paris dans la journée du vendredi 16 afin d’assister à la même rencontre-débat).
Cette interdiction de sortie du territoire a été signifiée sans que des poursuites judiciaires aient été engagées contre les deux femmes et les quatre jeunes hommes arrêtés pour avoir organisé le “pique-nique de Mohammedia” lors du ramadan dernier (13 septembre 2009). La rencontre-débat du 19 octobre est maintenue.

Paris, le 15 octobre 2009
Association du Manifeste des libertés
06 81 60 65 43
manifeste@manifeste.org


Conférence-rassemblement du Manifeste des libertés`

avec les amis de Zineb el-Rhazaoui et Ibtissame Lachgar,
fondatrices du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles(Maroc)
(interdites de sortie du territoire marocain pour venir assister à la conférence)

Contre la bigoterie étouffante, les consensus hypocrites et le contrôle social exercé au nom du religieux, la jeunesse a des choses à nous dire sur la liberté.

Lundi 19 octobre 2009, 19 heures 30

Relais Ménilmontant
2, rue Henri-Chevreau, 75020 Paris
(Métro Ménilmontant).

En raison du nombre limité des places, veuillez réserver votre participation : manifeste@manifeste.org

*Dossier d’information sur le rassemblement des “dé-jeûneurs” de Mohammedia (Maroc) : http://www.manifeste.org/rubrique.php3 ?id_rubrique=93

Une contribution de 5 euros sera demandée à l’entrée, en raison des frais engagés (le Manifeste des libertés ne vit que par les cotisations et contributions de ses adhérents).


Documents lies à cet article

Annonce en arabe de la réunion du 19 octobre 2009
Word - 25 ko